Le Don d’Aimer

Bonsoir Chers lecteurs, Chères lectrices,

J’ai rencontré Jean-Michel Bartnicki, un 25 janvier 2020, en pleine séance de dédicaces pour son oeuvre le Don d’Aimer. Après avoir discuté avec lui, je me doutais que ce serait un roman très riche en vocabulaire ! Je ne l’ai pas lu de suite ; passant de longues nuits à corriger mon manuscrit.

Et puis nous avons eu notre confinement que vous avez tous vécu plus ou moins bien, soit avec de l’entrain, ou affalée comme moi sur mon canapé !

Et le 11 mai, j’ai repris goût à la lecture. Cela faisait un certain temps que le roman était en mode représentation sur ma table basse ; il était temps de l’ouvrir.

Je ne l’ai pas lu en un jour, car je devais prendre des notes ; Jean-michel a un goût prononcé pour les mots, et du reste je l’en remercie, grâce à lui, j’ai maintenant un répertoire que j’ai nommé « JMB ». Jean-michel, joue avec les mots comme moi j’aime interpréter une chanson. Il met tout son coeur pour exprimer le sens d’une phrase ! ».

Le don d’aimer, est dans un premier temps, une famille italienne avec ses us et coutumes. Puis la Belgique avec les expatriés italiens qui vont devoir travailler dans les mines avec toutes les conséquences que cela implique. Puis une famille française.

Le don d’aimer, c’est un voyage à travers l’Europe, mais pas que, Jean-michel, aime son oeuvre, il y a mis tout son coeur, mais il aime aussi la langue française.

https://libre2lire.fr/le-don-daimer

Bisous bisous

%d blogueurs aiment cette page :